Un an après...

Il y a un an, l'agence et ses partenaires organisaient les Ateliers de l'innovation -BOIS- journée d'échanges destinée à faire avancer 6 projets concrets, innovants et prometteurs. Comment ont-ils évolués ?

undefined

  • Atelier 1

Revêbois. Porté par le laboratoire GEMH du Centre Universitaire de Génie Civil d’Égletons, ce projet consistait à développer un procédé innovant de projections métallique et céramique sur du bois. Ce procédé permettait de favoriser la durabilité des surfaces en leur conférant des propriétés protectrices et d’apporter aux surfaces de nouveaux aspects esthétiques encore inexistants

L’avancement du projet : un consortium regroupant le laboratoire GEMH et des entreprises locales a pu être structuré. Ainsi, une demande de labellisation par l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR) est en cours. Celle-ci pourra permettre de dégager des financements qui serviront à avancer sur la partie « recherche » du projet mais aussi sur l’insertion du procédé dans la sphère industrielle.

  • Atelier 2

Bois Energie Local : le projet consistait à développer l’exploitation de bois agricoles pour en faire une nouvelle source d’énergie locale. Porté par l’association « Bois Énergie Local 87 » et la Chambre d’Agriculture du Limousin, l’objectif de ce projet était de permettre à BEL 87 de se structurer pour atteindre une dimension régionale.

L’avancement du projet : Si en 2014, BEL 87 était encore centrée sur le département de la Haute-Vienne, l’année 2015 marque un véritable tournant régional pour l’association. En effet, elle s’étend désormais sur l’ensemble du Limousin pour fournir six communes et regroupe des collectivités, des propriétaires forestiers, des agriculteurs. Comme le rappelle son président Pierre Hedde « notre structure est devenue à vocation commerciale au-delà du département ».

  • Atelier 3

Bois Local et patrimoine : l’objectif de ce projet était de mettre en relation les entreprises spécialisées du Massif Central et les secteurs de la restauration et de la rénovation du patrimoine pour construire de nouvelles opportunités économiques créatrices de forte valeur ajoutée.

L’avancement du projet : à la suite du lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour accompagner de façon expérimentale la revitalisation de centres-bourgs dans toutes les régions de France, plusieurs communes rurales de moins de 10 000 habitants du Massif-Central ont été retenues. Vivier Bois Massif Central et le CGET, travaillent maintenant à mettre en relation ces communes et des réseaux d’entreprises du Massif Central pour que des réalisations patrimoniales se concrétisent.

  • Atelier 4

Solutions de robotisation dans l’industrie du bois : Porté par le pôle de compétitivité ViaMéca, ce projet visait d’abord à développer des produits robotisés pour les entreprises de la filière bois. Ensuite, il s’agissait de structurer des collaborations entre des roboticiens et des industriels de la filière.

L’avancement du projet : Plusieurs produits robotisés sont en cours d’élaboration, notamment autour du développement de têtes d’abattage pour les feuillus et de l’extraction de composés des résineux. Les collaborations entre roboticiens et industriels restent à construire.

  • Atelier 5

Bois local et développement : Cet atelier visait à trouver des débouchés dans le second-œuvre pour les bois du Massif Central en garantissant leur traçabilité et une offre de services pour faciliter le travail des entreprises locales.

L’avancement du projet : Depuis un an, l’URCOFOR et BoisLim travaillent sur la mise en d’une traçabilité des bois locaux. Concrètement, des outils ont été développés et vont être expérimentés dans des entreprises du Massif Central. De son côté, Vivier Bois Massif Central a développé une interface numérique qui apporte différents services aux acteurs du territoire : des modules de formations à destination des professionnels et des gestionnaires de commandes ciblées. Cette interface devrait être déployée rapidement.

  • Atelier 6

Paillis fonctionnalisé : Le Centre de Valorisation des Agro-ressources (CVA) développait un produit innovant : un paillis base d’écorces enrobées d’un film organique qui permet de limiter l’usage de pesticides dans les cultures.

L’avancement du projet : À l’issue de cet atelier, l’agence EDF « une rivière, un territoire DEVELOPPEMENT » et le CVA ont signé une convention destinée expertiser les potentiels valorisables des écorces. Cette étude contribue à la constitution du modèle économique du produit car elle permet d’étudier la nature et les potentialités des extractibles des écorces avant la fabrication du paillis fonctionnalisé pour permettre d’accroitre les débouchés de ces coproduits. Les résultats sont attendus pour l’été 2015, ils doivent permettre d’apporter des réponses sur la faisabilité économique de ce produit innovant.

Au-delà de ces projets, l’agence EDF « une rivière, un territoire DEVELOPPEMENT » continue son engagement pour le développement de cette filière incontournable de notre territoire. En 2015, nous avons été partenaire de la première édition de l'Ecole Thématique Pluribois organisée conjointement par l’Université de Limoges et le CNRS. Du 18 au 22 mai, 40 chercheurs venus de toute la France se sont réunis à Egletons pour participer à 7 ateliers scientifiques pluridisciplinaires. L’objectif était d’initier des projets scientifiques transversaux autour du bois qui pourraient devenir de futures opportunités économiques pour notre territoire. Comme le souligne le Professeur Dubois du laboratoire GEMH d’Égletons, Pluribois a été un véritable succès « Devant cette réussite, nous avons décidé de programmer Pluribois dans d’autres « villages » non accessible habituellement par des congrès de grande ampleur avec un rythme de 1 semaine tous les 2 ans ». Cette initiative démontre que les territoires ruraux ont un rôle à jouer dans le développement et l’essaimage de la recherche scientifique autour de domaines d’excellence de leurs territoires.

Vous avez un projet industriel? Ou vous souhaitez nous rencontrer pour échanger autour d’une idée en lien avec le développement de la filière bois ? Contactez l’agence au 05 55 20 82 00.